Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

A la découverte de...

Il y a des histoires qui se content comme une fable. Celle que je vais vous présenter prend ses bases dans les années 90. Orientée vers le genre science-fiction / fantastique, elle met en scène durant 9 années des personnages attachants dans leur quête de la vérité. Ensemble, l’agent du FBI Renard et sa comparse, dite la Rouquine, vont mener des aventures extraordinaires. Et c'est avec une joie toute particulière que je vais vous narrer leur rencontre...

L'abécédaire des séries cultes (2/4) - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Vous l’attendiez avec impatience, voici la 2ème partie de l’abécédaire des séries cultes. Pour consulter la 1ère partie, c’est par ici : L'abécédaire des séries cultes (1/4).
Dans cette deuxième partie, nous allons parcourir ensemble les décennies et les genres passant sans complexe du drame à la comédie. Au programme : juke box, café, Lotus Seven, naine, noir et blanc, peigne, fellation, petit cul serré, mère et fille, etc. des combinaisons qui laissent présager le meilleur...

10 raisons de devenir fan de Will & Grace - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Dans la vie des séries télévisées, il y a des revivals qui font plaisir et mettent en chacun de nous un peu de bonheur, et il y a les autres. Les autres nous assujettissent à des crises de vomissements et à une anxiété tenace : Prison Break, par exemple. Quant à l’annonce d’un revival d’une de nos séries coup de cœur, l’enchantement ne peut être que manifeste. Will & Grace a fait parler d’elle ces derniers jours. Qu’en est-il vraiment ? Un revival est-il sur le point de voir le jour ? Jack s’est-il tatoué le plan de l’appartement de Will sur tout le corps ? Une sitcom peut-elle être politisée ?

Dans la vie il y a les séries cultes et les autres. Il y a aussi celles et ceux qui ont de bons goûts en matière de séries télévisées et les autres. Et pour finir il y a des titres d’articles putaclics et les autres...
Quoiqu’il en soit, il existe des séries cultes à la pelletée et voici le premier article vous présentant l’abécédaire des séries cultes.

Dans la vie, il y a des séries qui s’achèvent et d’autres qui débutent. Parmi ces dernières, il y en a qui donnent envie, qui laissent entrevoir de futurs bons moments à passer devant son écran. À l'opposé, d’autres laissent présager le pire. Rien que le synopsis et les trailers accompagnant la promotion de celles-ci sont annonciateurs d’une fin prématurée. Et quand ça sent le sapin pour une série, la Crypte n’est jamais très loin...

Toi qui passe ton été enfermé chez toi parce que tu n’aimes pas aller à la plage : "y a trop de gens, l’eau est froide et en plus y a des méduses et des algues... et puis le sable ça colle et ça s’immisce partout jusque dans la raie des fesses". Oui toi le râleur, voici quelque chose qui te clouera le bec et t’occupera en ce mois d’août : 5 séries courtes à découvrir absolument. Et si vous ne faites pas partie de ce genre de ronchonneur ça peut vous intéresser aussi !

Dans la vie, il y a ceux qu’on a envie d’appeler boule de billard et il y a les autres. Vic Mackey, le héros de la série culte The Shield fait clairement partie de cette seconde catégorie de personne.
Tout du moins, c’est le conseil que je vous donne, mieux vaut éviter de se retrouver dans le collimateur du flic le plus pourri du monde des séries télévisées.

Bienvenue au sein de la Strike Team et de l’univers immoral de The Shield.

Entre Mars et Neptune, bienvenue dans l’univers de Veronica - 3.0 out of 5 based on 1 vote

Un indice chez vous : Neptune n’est pas qu’une planète !

Je vis aux États-Unis, j’ai les cheveux blonds, j’ai un certain talent pour manipuler les gens et on me reconnaît pour ma coiffure, je suis, je suis... Veronica Mars ! Vous au fond, je vous ai entendu dire Donald Trump. Mais non, Veronica n’est ni une cousine de Casimir ni une facho-misogyno-politicienne.

5 génériques cultes des années 90 - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Dans la vie, il y a des choses qui ne s’oublient pas : le premier regard de déception dans les yeux de sa mère, le premier baiser (pas à sa mère), la première cuite avec les copains, la première fois avec une personne qu’on aime, le premier chagrin d’amour, le premier job, le premier poulet sacrifié sur un autel... et le générique de sa série préférée.

Les fictions à huis clos, c’est comme une boîte de chocolat : on ne sait jamais sur quoi on va tomber. Une assertion qui plairait à coup sûr à notre cher Forrest, dans laquelle il y a à la fois du vrai et du faux. Comme pour n’importe quel genre, il y a à boire et à manger, de la qualité et de la non qualité. Cependant, un dénominateur commun peut nous indiquer si une série à huis clos sera de bonne ou de mauvaise facture. Intrigués vous êtes ? Des explications je vais vous apporter !

Page 2 sur 3

La série à découvrir

Susan Hargrave et son équipe enquête sur des affaires que le gouvernement n'ose pas traiter.

Brèves de l'au-delà

Bonnes affaires