Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

Hilary Swank, ce n’est pas que de l’esbroufe

mercredi, 26 avril 2017
Et toi, t'en penses quoi ?
(0 Votes)

Il y a des stars qu’on ne présente plus tant leur carrière est abondante et remarquable. Vous l’aurez compris, je ne parle pas des acteurs et actrices de Plus Belle La Vie dont le talent inexistant est toujours recherché par Jacques Pradel. Je pense ici à une personne comme Hilary Swank. Et ça tombe bien car la comédienne a une actu chaude. Elle vient de décrocher un rôle dans une nouvelle série. Profitons-en pour revenir sur sa carrière.

Hilary Swank dans les séries télévisées

Vous ne le savez peut-être pas, mais avant sa carrière cinématographique, Hilary Swank a foulé longtemps les planches du monde des séries télévisées.

Elle débute dans les années 90 avec un tout petit rôle dans la comédie Evening Shade. La sitcom n’est pas connue sur le territoire français. Elle a pourtant eu droit à 4 saisons et comptait dans ses rangs l’acteur bien connu Burt Reynolds (Gunsmoke, Hawk, l'oiseau de nuit, Dan August, Un privé nommé Stryker...).

Hilary a ensuite incarné le personnage de Sasha Serotsky dans 2 épisodes de Quoi de neuf, docteur ? C’est elle en dessous, oui tout à fait :

Hilary Swank dans Quoi de neuf docteur ?Hilary Swank dans Quoi de neuf, docteur ?

L’image n’est pas de très bonne qualité, mais que voulez-vous on fait avec les moyens du bord. Le jour où Doc Emmett Brown viendra me chercher avec sa DeLorean, je remonterai en 1991 prendre la photo, promis !

Hilary a ensuite enchaîné les rôles. Elle joue en 1992 dans la comédie Camp Wilder, créée par Matthew Carlson à qui l’on doit Malcolm. En 1997, elle se retrouve dans Leaving L.A. aux côtés de Christopher Meloni (Oz, New York - Unité spéciale). La série n’a connu qu’une seule saison de 6 épisodes. La même année, elle rejoint le casting de la saison 8 de Beverly Hills dans laquelle elle interprète Carly Reynolds, une jeune fille dont Steve (Ian Ziering) tombe amoureux.

beverly hills hilary swankHilary Swank dans Beverly Hills

 Beverly Hills sera son dernier rôle dans l’univers des séries télévisées...

Hilary Swank et le cinéma

Sa carrière cinématographique a explosé en 1999 avec l’excellent film Boys Don't Cry. Elle y joue Brandon Teena, un ado transgenre.

Hilary Swank dans Boys don't cryHilary Swank dans Boys don't cry

Marie-Constance : "Encore une fois, je vois que vous faites l’apologie de déviances sexuelles qui n’ont aucune place dans nos sociétés. Monsieur je tiens à vous dire que votre site n’est que débauche. Le mal rôde ici même et..."

meme fuck you

Ma chère Marie-Constance, ne serait-ce pas votre cousin sur cette photo ? Espèce de bigote consanguine, acariâtre et intolérante !

Donc, Hilary nous livre une prestation remarquable et remarquée qui lui permet de décrocher son premier Oscar à l’âge de 25 ans. Ce film indépendant est une véritable pépite. Il véhicule beaucoup d’émotions et mérite largement sa notoriété. Si vous ne l’avez pas vu, il est encore temps de parfaire votre culture filmique. Le DVD n’est pas cher sur Amazon, alors foncez ! Je vous mets en fin d’article la bande annonce du film.

Avant d’aller plus loin sur le reste de sa carrière, remontons en 1992. Cette année a été marquée par l’arrivée sur les écrans du film Buffy, tueuse de vampires. Oui, il s’agit bien du film ayant inspiré par la suite la série culte de Joss Whedon. Et ce dernier en est également l’auteur. Si vous ne l’avez pas vu, je vous invite vivement à y jeter un œil. Non pas que ce film soit un chef d’œuvre, bien au contraire. Buffy, tueuse de vampires est comment dire... intéressant... singulier... étrange... un OVNI télévisuel... c’est une merde ! Oui disons-le c’est une belle merde. Attention, c’est une merde certes, mais une merde sympathique que tout fan de la série se doit d’avoir vu. Et ce même fan aura un certain attachement à cette œuvre finalement amusante. Mention spéciale à la version québécoise qui nous offre deux noms ridicules, attention accrochez-vous :

  • Buffy devient Bichette.
  • Pike (le Angel / Spike local) devient Marcel.

La cerise sur le gâteau pour ce nanard qui n’avait pas besoin de ça.

Et Hilary Swank dans tout ça ?
La comédienne y interprète Kimberly, la reine des poufs. La preuve en image :

buffy hilary swank 3Hilary Swank dans Buffy, Tueuse de Vampires

Après cette petite digression, revenons sur la véritable carrière au cinéma de miss Swank. Comme précisé quelques paragraphes plus haut, c’est grâce au film Boys Don't Cry qu’elle perce. Elle enchaîne alors les rôles :

  • Intuitions en 2000.
  • L'affaire du collier en 2001.
  • Insomnia en 2002.
  • Fusion et Onze heures quatorze en 2003.
  • Red Dust en 2004.

L’autre tournant de sa carrière se produit en 2004. C’est cette année-là qu’elle devient l’inoubliable Maggie Fitzgerald dans Million Dollar Baby. Elle se retrouve sur l’affiche aux côtés de deux grands mastodontes du cinéma américain : Morgan Freeman et Clint Eastwood. Le film est un succès. Aux Oscars 2005, il remporte les plus grandes récompenses :

  • Meilleur film.
  • Meilleur réalisateur pour Clint Eastwood.
  • Meilleur acteur dans un second rôle pour Morgan Freeman.

Et bien évidemment, l’Oscar de la meilleure actrice revient à Hilary Swank. Récompense amplement méritée !

Propulsée sur le devant de la scène et des médias, la jeune femme de 31 ans devient la coqueluche des studios. On la retrouve alors partout durant la décennie suivante avec des films plus ou moins bons :

  • Le dahlia noir en 2006.
  • Écrire pour exister et P.S. I Love You en 2007.
  • Birds of America en 2008.
  • Amelia en 2009.
  • Conviction en 2010.
  • La locataire et Happy New Year en 2011.
  • The Homesman et Le Second souffle en 2014.

À ce jour, 3 films avec son nom à l’affiche sont en cours de développement : 55 Steps, Logan Lucky et What They Had.

Hilary Swank dans la série Trust

Loin des séries télévisées depuis près de 20 ans, la comédienne est sur le point de faire son comeback.

La chaîne américaine FX développe une nouvelle série intitulée Trust. Le show sera une mini-série de 10 épisodes. À sa tête : le grand Danny Boyle. En effet, le réalisateur des films cultes Trainspotting, 28 jours plus tard, Sunshine et Slumdog Millionaire sera derrière la caméra pour cette série. Trust reviendra sur l’enlèvement de John Paul Getty III, jeune héritier d’un magnat du pétrole. L’histoire se déroulera en 1973 à Rome. Elle suivra ce rapt, les mafieux qui en sont à l’origine, ainsi que la famille richissime.

Hilary Swank interprètera Gail Getty, la mère du jeune John Paul. Elle sera prête à tout pour récupérer son enfant. Le problème : Gail est ruinée...

L’actrice rejoint au casting Donald Sutherland (Dirty Sexy Money, Commander in Chief, Crossing Lines). Il incarnera, quant à lui, le patriarche de l’empire Getty.

Trust débutera son tournage en juin pour une diffusion début 2018.

Générique

Lu 638 fois
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, The Sopranos.

La série à découvrir

Beverly et Sean Lincoln ont tout pour être heureux. Leur mariage est une belle réussite et la série qu'ils ont écrite en Angleterre marche très bien, tant bien qu'elle est achetée par une chaîne américaine qui souhaite l'adapter. Le voyage aux États-Unis et la rencontre avec Matt LeBlanc (Friends), l'acteur principal de la série, chamboule malheureusement leur rêve américain...

Brèves de l'au-delà

Sorties

Bonnes affaires