Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

Coup de projecteur sur Alex Rose

mardi, 26 janvier 2016
Et toi, t'en penses quoi ?
(0 Votes)

Dans la vie il y a deux sortes de comédies : les bonnes et les mauvaises.

Parmi les séries comiques de qualité qui ont su marquer toute une génération. On pense évidemment à Friends, Mon oncle Charlie, Malcolm, The office, Madame est Servie, That 70’s Show, etc. A côté de comédies effectivement amusantes, il y a les autres, celles de piètre qualité. C’est parti pour un coup de projecteur sur Alex Rose, une comédie américaine... pas drôle !

Alex Rose se présente à vous

Alex Rose est une sitcom américaine lancée en 2006 sur CBS et se compose d’une seule petite saison. La série n’est pas vraiment connue sur le territoire français n’ayant pas eu de diffusion sur une chaîne à grande audience.

La comédie conte l’histoire d’Alex Rose, une brillante et très séduisante avocate (comme dans beaucoup d’autres séries… qui pense à Ally McBeal ?). Alex travaille dans le cabinet de son père et n’a pas vraiment le temps de prendre sa propre vie en main. Pourtant, son père ne rêve que d’une seule chose : voir sa fille épouser un talentueux avocat de sa société. Alex ne l’entend pas de la sorte et va s’acoquiner avec Scott, un mâle alpha rencontré dans un bar. Deux mondes différents vont s’affronter et chambouler la vie bien ordonnée de la belle blonde.

Le mythe de La belle et le Clochard

Alors, il vous donne envie ce synopsis ?

Soyons honnête, il n’y a vraiment rien de très novateur dans ce scénario. On prend une belle nana bien éduquée dont la vie professionnelle est réussie et on la met face à un bipède barman dont la vie est totalement à l’opposé de la sienne. Le mythe de La belle et le Clochard revu comme il a déjà été revu maintes et maintes fois. Donc une idée de départ déjà-vu mais qui aurait pu fonctionner. Malheureusement la magie ne s’opère pas et la série est finalement tarte à la crème.

Ce fameux mythe de La Belle et le Clochard n’est pas nouveau dans le monde fictionnel. Deux univers qui s’opposent pour finalement se réunir n’est pas une idée nouvelle. D’autres séries ont pris comme fondement cette histoire quasi-Shakespearienne. Prenons au hasard l’exemple de la comédie Dharma & Greg. Oui je vous vois vous là-bas au fond dire que le hasard est bien fait car l’actrice principale de Dharma & Greg est la même que dans Alex Rose, en l’occurrence Jenna Elfman. Eh bien oui, c’est ce qui s’appelle le talent et vous verrez dans la suite de l’article que ce choix pourra étayer ma critique acerbe sur Alex Rose.

dharma-gregThomas Gibson et Jenna Elfman dans Dharma & Greg

Donc Dharma & Greg est une comédie abordant également les différences qu’il peut y avoir au sein d’un couple. Différence tout simplement physiologique, mais également de classe, d’éducation et de perception de la vie en général. Et le tout est amené avec beaucoup de finesse et de justesse. On sent que derrière il y a un réel travaille d’écriture que je cherche encore aujourd'hui, et certainement en vain, dans Alex Rose, soit presque 10 ans après avoir regardé la série.

Vous l’aurez compris, mieux vaut se pencher sur Dharma & Greg que perdre son temps sur Alex Rose.

Le phénomène Jenna Elfman

Jenna Elfman est une bonne actrice. Elle est drôle, elle a du peps, elle est souriante et en plus de tout ça elle a un joli minois. Dans Dharma & Greg, Jenna m’a vraiment convaincu. Avec son partenaire Thomas Gibson (Esprits Criminels), le duo fonctionnait à merveille.

Rob Hanning, le créateur d’Alex Rose, a peut-être tenté de reproduire ce schéma dans sa comédie, mais la sauce n’a pas pris. Le duo ne fonctionne pas et clairement Jenna Elfman porte la série à elle toute seule. Elle a beau avoir du talent, quand l’écriture ne suit pas et que les autres comédiens ne vous aident pas, on ne peut pas faire de miracles.
Et puis Jenna Elfman est tout simplement trop présente. Il n’y a pas une seconde sans que son personnage soit présent à l’écran. Cela va même jusqu’au générique dans lequel seule Elfman apparaît. Au bout de deux épisodes l’overdose est là !

En résumé, un scénario vu et revu, une écriture pas très recherchée, des blagues téléphonées et une actrice principale omniprésente font d’Alex Rose une comédie à oublier le plus vite possible.

Après avoir lu cet article, vous vous direz certainement :
"Il est mignon lui, mais il veut quoi ? Il ne croit quand même pas qu’il m’a donné envie de mater Alex Rose ! Il est fou !".
Certes, je ne vous conseille pas de vous ruer sur Alex Rose, plus sur Dharma & Greg par contre. Toutefois, d’avoir vu cette série m’a permis de pouvoir en parler en connaissance de cause et de ne surtout pas vous la conseiller. Si vous êtes un peu maso et que vous avez du temps à perdre, alors foncez, vous serez déçus ;)

N’hésitez pas à donner votre avis sur la série dans les commentaires.

En attendant vous pouvez consulter la fiche de la série sur le site : Alex Rose.

Lu 1394 fois
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, The Sopranos.

La série à découvrir

Le jour de ses 21 ans, Sam Oliver découvre avec horreur que ses parents ont vendu son âme au Diable. Comme prévu dans le contrat, Sam se retrouve contraint de travailler pour le Malin en devenant son collecteur personnel d’âmes s’étant échappée de l’Enfer. Toute la vie du jeune homme est alors chamboulée. Il doit collecter des âmes tout en assurant son poste de magasinier au Work Bench. C’est avec l’aide de ses complices Ben et Sock qu’il va embrasser sa nouvelle vie...

Brèves de l'au-delà

Sorties

Bonnes affaires