Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

Bruce Greenwood est un acteur canadien né le 12 août 1956. Il est principalement connu pour ses rôles au cinéma. Vous aurez pu le croiser dans Passager 57, Double jeu, I, Robot, Déjà vu ou encore Capote. Une carrière cinématographique bien remplie. Cela ne l’a toutefois pas empêché de la compléter avec de nombreux rôles sur le petit écran.

Publié dans Le fossoyeur

"Je m'appelle Thomas Veil. Ou du moins c'est ce que je croyais. Je suis photographe. J'avais tout. Une femme, Alyson, des amis, un métier passionnant. Et en l'espace d'un instant, on m'a tout pris. Tout ça à cause d'une photo. J'ai le négatif. Ils sont prêts à tout pour l'obtenir. Je tiens ce journal pour prouver que ces évènements sont réels. Je sais qu'ils le sont, ce n'est pas possible autrement."

"Je m'appelle Thomas Veil. Ou du moins c'est ce que je croyais. Je suis photographe. J'avais tout. Une femme, Alyson, des amis, un métier passionnant. Et en l'espace d'un instant, on m'a tout pris. Tout ça à cause d'une photo. J'ai le négatif. Ils sont prêts à tout pour l'obtenir. Je tiens ce journal pour prouver que ces évènements sont réels. Je sais qu'ils le sont, ce n'est pas possible autrement."

Publié dans Antre de la Crypte

La série à découvrir

Oz

A l’intérieur d’Oswald, centre pénitentiaire de haute sécurité, a été aménagé un quartier expérimental nommé Emerald city. Dans cette prison de verre, les détenus dorment dans des cellules où les vitres ont remplacé les barreaux et Tim McManus, directeur du bloc, tente de concilier discipline et éducation. Parmi les prisonniers, aussi bien incarcérés pour braquage, meurtre, trafic de drogues, que ce soit pour deux ans ou à perpétuité, on distingue différents clans : gangsta, ritals, latinos, irlandais, nazis, bikers, musulmans. Une cohabitation difficile. Ils se frottent les uns aux autres, se battent, s’entretuent, s’éliminent par les coups les plus bas. Chaque clan a son leader charismatique, leader à l’autorité tôt ou tard contestée. A Oz, on a plus d’ennemis que d’amis, les matons ne font pas dans la dentelle et aucun magicien ne vous permettra de claquer des chaussures pour rentrer dans votre foyer...

Brèves de l'au-delà

Sorties

Bonnes affaires