Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

À retenir cette semaine : les fins annoncées de Bates Motel, Black Sails et teen Wolf, la mort de Garry Marshall (créateur de Happy Days) et l'annulation de Section Zéro.

Dans la vie, il y a deux types d’êtres humains : ceux qui laisseront une empreinte de leur passage sur terre et les autres. Garry Marshall fait partie de cette première catégorie. Certes il est loin d’un Dalaï Lama, d’une Mère Térésa ou d’un Nelson Mandela, mais à sa façon il a marqué toute une génération de passionnés du 7ème art et des séries télévisées.
Garry Marshall vient de nous quitter à l’âge de 81 ans. Retour sur la carrière de cet étendard d’Hollywood.

Publié dans RIP

La série à découvrir

"Tout a commencé à l'époque où je dirigeais une expérience de voyage dans le temps appelée "Code Quantum". Lors de cette expérience, une horloge cosmique déréglée me fit passer de l'état de physicien... à celui de pilote d'essai. Ce qui aurait pu être amusant si j'avais su piloter... Heureusement je suis aidé par Al, mon ange gardien, qui me suit depuis le début. Malheureusement, Al est un hologramme et je suis le seul à pouvoir communiquer avec lui... Bref, je me promène à travers le temps, passant de la peau d'un personnage à un autre en essayant de réparer les erreurs du passé. Et j'espère chaque fois que mon prochain saut dans le temps me ramènera chez moi et me rendra enfin mon vrai visage..."

Brèves de l'au-delà

Bonnes affaires