Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

A propos

Qui n'a jamais regardé de séries télévisées, ne serait-ce que par simple curiosité, après avoir entendu des amis, des collègues ou des passants raconter l'épisode qui a été diffusé la veille ?

Il est impossible de passer à côté du phénomène des séries télévisées. Elles ont toujours été présentes et ce, depuis l'avènement de la télévision. Elles existaient à cette époque sous des formes différentes mais c'est dans les années 40, aux Etats-Unis, qu'elles sont réellement apparues avec la présentation de nouveaux programmes tels que des fictions et des comédies.
Depuis les séries télévisées n'ont eu de cesse de se développer, pour se retrouver dans les années 2000 où elles prennent une place prépondérante dans les médias. Il est très difficile aujourd'hui de passer à côté, il suffit de voir comment certaines séries télévisées sont médiatisées. Il y a une nouvelle génération des séries télévisées. Celles-ci sont plus provocantes, elles s'attaquent à des sujets tabous, elles décrivent notre monde dans ce qu'il peut avoir de plus malsain, elles osent et ce, pour notre plus grand plaisir.

Il suffit de se pencher sur les chefs d'ouvres télévisuels que les productions nous proposent. Des séries comme Six pieds sous terre ou Dead like me qui regardent la mort en face, en parlent ouvertement et même en rigolent. D'autres comme The Shield où le rôle du bon policier est détourné pour laisser place au ripou prêt à tout pour arriver à ses fins. Des séries historiques à gros moyens budgétaires comme Rome ou Deadwood, où violence, sexe et pouvoir sont les maîtres mots. Bien d'autres encore seraient à présenter, mais il faut savoir que toutes ces séries actuelles doivent à leurs ancêtres qui ont fait d'elles ce qu'elles sont aujourd'hui.

L'idée de la Crypte aux séries est tout simplement de rendre hommage aux séries qui disparaissent du petit écran. Des séries comme, Six pieds sous terre, Buffy contre les vampires, Friends, Angel, X-files, Code Quantum, Dexter, Demain à la une, Mariés deux enfants, Millennium... et même des plus anciennes comme K2000, Starsky & Hutch, L'incroyable Hulk, Supercopter, etc. prenaient fin et pour certaines, un pincement au coeur a pu se ressentir en chacun d'entre nous lors du dernier épisode. Suivre une série télévisée, c'est vivre quasiment au quotidien avec des personnages, faire partie d'une famille, être intégré à un groupe d'amis, à une équipe de médecins ou d'enquêteurs... bref on vit, on mange, on dort, on souffre, on aime, on rit avec eux.

L'équipe de la Crypte va ainsi essayer de toucher au plus large avec des séries anciennes et des séries plus récentes dont la production vient de se terminer.

Pour conclure, citons Martin Winckler et Christophe Petit, deux spécialistes et avant tout passionnés de séries télévisées, qui donnent leur propre interprétation de ce qu'est une série télévisée :

"Une série télévisée peut apporter aux spectateurs les mêmes plaisirs qu'un roman ou un film : des personnages hauts en couleur, des trames narratives excitantes, des interrogations sur le monde, des émotions puissantes."

(Martin Winckler, Christophe Petit. Les séries télé. Paris: Larousse, Collection Guide Totem, 1999 - 407 pages, p.4.).

 

Historique du site :

  • 2006 : mise en ligne de la première version du site.
  • 2008 : nouveau design du site.
  • 2014 : v2 du site entièrement créé avec le CMS Joomla.

La série à découvrir

"Dead like me" nous compte les aventures d'une jeune fille de 18 ans, Georgia "George" Lass, qui dès le premier épisode est victime d'un accident mortel des plus rocambolesques. Lors de sa pause déjeuner, George se promène dans la rue lorsqu'elle est heurtée de plein fouet par la lunette des toilettes de la station Mir qui faisait son entrée dans l'atmosphère. Une mort des plus originales qui va marquer le début de la nouvelle vie de George. Elle se réveille et est prise en charge par un petit groupe. Elle va apprendre que pour elle, il n'y a ni Paradis, ni Enfer mais un nouveau métier de faucheurs d'âmes. Elle est donc une "non-morte", une entre-deux, une faucheuse d’âme spécialisée dans les morts violentes (suicides, accidents, meurtres, etc.).
Petite explication sur les missions de ce travail : à chaque début de journée Rube (le boss) donne un post-it à chaque membre de son équipe, où est inscrit une liste de personnes dont l'âme doit être fauchée. Ensuite, il suffit de repérer le futur défunt et de le toucher juste avant l'instant fatidique pour récupérer son âme et ainsi le guider vers un autre monde. Tout ça en étant plus rapide que les "Gravelings" (Sépulcreux), bêtes à l'aspect Gollumesque, qui sont là pour provoquer la mort. George et ses acolytes vivent parmis les humains auxquels ils ont emprunté des corps pour pouvoir se mêler le plus facilement possible à la population.

Brèves de l'au-delà

Bonnes affaires