Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

Netflix retrouve les Perdus dans l’espace

samedi, 02 juillet 2016
Et toi, t'en penses quoi ?
(0 Votes)

Le monde de la création de fictions se divise en deux clans. Le premier clan est celui des porteurs de projets. Qu’ils soient bons ou mauvais, les projets de ce clan ont au moins la décence d’être originaux. Face à lui, le clan des oisifs rôde. Moins actif il a cependant la fâcheuse tendance d’être omniprésent et de proposer à tour de bras remake, reboot, prequel, sequel et autres mots permettant d’en foutre le moins possible en repompant une idée originale. Et voilà donc que ce clan a encore frappé en nous ressortant une vieillerie, à savoir : Perdus dans l’espace.

C'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure... série

Perdus dans l’espace est une série télévisée américaine des années 60. Évoluant dans le genre science-fiction, le show a été produit très exactement de 1965 à 1968, soit 3 saisons pour un total de 83 épisodes.

À la tête du show, il s’agit d’Irwin Allen. Le producteur et scénariste a eu son moment de gloire dans les années 60 et 70, se faisant remarquer pour ses créations très personnelles évoluant dans le monde de la SF et du drame catastrophe. Au cinéma, ses œuvres les plus connues sont : Le monde perdu (1960), L'aventure du Poséidon (1972), La tour infernale (1974), L'Inévitable catastrophe (1978), etc. Côté série il est notamment à l’origine de 4 grandes séries du genre :

  • Au coeur du temps : 1966-1967.
  • Voyage au fond des mers : 1964-1968.
  • Perdus dans l'espace : 1965-1968.
  • Land of the Giants : 1968-1970.

Perdus dans l’espace a connu un certain succès et une saison 4 aurait dû voir le jour. Les audiences étaient bien au rendez-vous, mais le coût de la production trop élevé n’a pas poussé CBS à poursuivre l’aventure de la famille Robinson.
Ce n’est quelques années plus tard que la série est réapparue sous la forme d’un film au titre homonymique. Le tableau n’est pas le même que pour la série. Autant cette dernière avait une certaine qualité quant à son aspect encore assez novateur (la SF n’était pas aussi répandue qu’elle l’est de nos jours), autant le film est une belle daube. Matt leBlanc, oui notre cher Joey dans Friends, doit certainement encore regretter d’avoir joué un des personnages du long métrage.

Tout ça pour dire que la série est assez connue et qu’elle a traversé les décennies pour se retrouver en 2016 dans la besace pleine de projets de Netflix.

Netflix intègre le clan des oisifs

Logo Netflix

Netflix, on le sait pertinemment, tente de faire son nid dans le monde de la fiction. Elle nous a d’ailleurs offert quelques pépites comme House of Cards, Orange Is the New Black, Sense8, Wet Hot American Summer, Love, Jessica Jones, etc. Elle a bien marqué son empreinte dans le clan des porteurs de projets.

Pourtant, depuis plusieurs mois la chaîne glisse dangereusement vers le clan des oisifs. Ça, des projets, elle en a, mais beaucoup sont de l'ordre du reboot, du remake et autres contrefaçons fictives du genre. Vous aurez forcément entendu parler des projets en cours dont certains déjà diffusés :

  • Gilmore Girls.
  • La fête à la maison.
  • Arrested Development.
  • One day at a time.

Alors certes certains nous font énormément plaisir comme par exemple Arrested Development. Sans oublier Gilmore Girls, quel bonheur de retrouver à nouveau les filles Gilmore. Ne serait-ce pas pour autant la facilité de reprendre des projets déjà existants ? Question rhétorique bien entendu. C’est comparable au fait d’adapter une série étrangère et ce de côté-là, les américains excellent en la matière.

Perdus dans l’espace 2.0

Donc ok, Netflix fait un remake de Perdus dans l’espace, c’est noté ! Concrètement, quelles sont les infos dont on dispose à ce jour ?

Le projet verra le jour en 2018 si tout se passe bien. 10 épisodes ont pour l’instant été commandés. Le synopsis se rapproche évidemment de l’histoire originale. La série suivra les aventures de la famille Robinson.

- Jean-Clément : "Ça va donc se passer sur une île ?"
Non, pourquoi sur une île ?
- Jean-Clément : "Bah Robinson Crusoé vivait sur île !"
Mais ça n’a strictement rien à voir, on ne parle pas de Robinson Crusoé, on parle de Perdus dans l’espace. Et Robinson n’avait pas de famille sur son île, qu’est-ce que c’est que cette histoire ? À moins que mon cher Jean-Clément vous fassiez un amalgame entre plusieurs choses dont le film Robinson Crusoe on Mars de 1964. Oui, ils ont osé envoyer Robinson Crusoé dans l’espace, pour en savoir plus, je vous invite à consulter la fiche du film sur Wikipedia.

Après ce petit aparté, revenons à nos Robinson de l’espace. Perdus dans l’espace, loin de leur destination cible, ils devront affronter des mondes hostiles tout en étant confrontés à leurs propres démons.

Gage de qualité, Zack Estrin sera le showrunner. Vous ne le connaissez pas ? Et bien sachez qu’il a œuvré au sein de Prison Break... oh putain la boulette !

why

Et Netflix se permet de communiquer sur le nom de ce bon monsieur. Désolé, mais ce n’est pas vendeur. Prison Break est nullement une référence en la matière de série télé. Certes la série a su trouver ses fans, mais elle a tout de même été décriée. On est loin d’un Alan Ball (Six Feet Under), David Milch (Deadwood), Joss Whedon (Buffy contre les vampires), Shawn Ryan (The Shield), David Chase (Les Soprano) et autres confrères.

Ne connaissant pas Zack Estrin je suis quand même allé voir ce qu’il a fait d’autre, lui laissant ainsi le bénéfice du doute. Le mec a bossé sur des séries comme Charmed, Tru Calling, Point Pleasant, No Ordinary Family, Whispers... pas de la grande série, mais quelques noms sympas. Ne jugeons pas sans avoir vu, mais j’avoue que ça m’a quelque peu refroidi.

En attendant de découvrir cette nouvelle version de Perdus dans l’espace, je vous laisse en compagnie d’une vidéo de la série originale :

Générique

Lu 611 fois
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, The Sopranos.

La série à découvrir

Jessie, une jeune femme âgée de 18 ans, quitte son Texas natal pour poursuivre ses rêves. Elle part vivre à New York et se retrouve nounou dans un loft luxueux pour la riche famille Ross : Morgan, Christina et leurs quatre enfants...

Brèves de l'au-delà

Bonnes affaires