Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

New Amsterdam

2008 - 2008

Et toi, t'en penses quoi ?
(0 Votes)

John Amsterdam est un brillant inspecteur de New York. Il n’est cependant pas un être ordinaire car derrière cette apparence d’homme de 35 ans, se cache un immortel âgé de plus de 400 ans. C’est après avoir sauvé la vie d’une jeune indienne en 1642 qu’il a gagné la vie éternelle. Selon la prophétie, il retrouvera sa mortalité le jour où il rencontrera le véritable amour. Depuis, John erre de siècle en siècle collectionnant conquêtes, enfants (63), chiens (36) et pertes d’êtres chers. Aujourd’hui, John travaille à la section homicide de la police de New York au côté d’Eva Marquez sa nouvelle coéquipière...

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série: New Amsterdam

  • Créateur: Allan Coeb Christian Taylor

  • Dates: 2008 - 2008

  • Genre: Drame, Science-Fiction

  • Pays de production: États-Unis

  • Chaîne(s) de diffusion originale: FOX

  • Chaîne(s) de diffusion française: /

  • Nombre de saison(s): 1

  • Nombre d'épisodes: 8

  • Critique:

     

    John Amsterdam ou l’homme qui a vécu 400 ans pour faire seulement huit apparitions à la télévision... Et oui, New Amsterdam fait partie de ces séries à qui on ne laisse pas beaucoup de chance et qu’on annule au bout de la première saison. Les audiences n’étaient pas vraiment au rendez-vous, même si le pilote a eu un certain succès avec un taux plus élevé que les autres épisodes.

    C’est donc avec tristesse que j’ai appris que la FOX ne renouvelait pas le show pour une saison 2. Avec tristesse car la série avait je pense un fort potentiel. Comme la plupart des héros immortels, John Amsterdam est un personnage charismatique et donc très agréable à suivre et à voir évoluer dans les enquêtes policières qu’il mène. John est également drôle quand il n’hésite pas à faire de franches allusions sur son long passé. Personne ne comprend de quoi il parle et il est perçu comme étant un fou et c’est là qu’on prend plaisir à partager son secret et à voir son entourage déstabilisé.

    Vous l’aurez compris, le héros est des plus sympathiques mais derrière tout ce côté, beau gosse, brillant, intelligent et drôle, se cache l’autre visage de John Amsterdam.

    nikolaj coster waldauNikolaj Coster Waldau, aka John Amsterdam

    Comme la plupart des personnages dans son genre, John est un homme torturé qui souffre énormément. Alors vous me direz qu’il n’y a pas de nouveauté par rapport à un Angel par exemple. Et pourtant j’ai trouvé le personnage de John Amsterdam très creusé. Dès le deuxième épisode, la série nous confronte au drame de la vie du héros qui est de voir ses proches mourir sous ses yeux. En effet, on apprend qu’Omar est son fils. Il est âgé de 65 ans ce qui implique que John le voit vieillir et le verra mourir. Comme on le sait, le plus dur dans la mort n’est pas la mort elle-même et celui qui trépasse, mais bel et bien celui qui reste et devra faire le deuil de l’être cher. John est confronté à cette situation depuis plus de 400 ans. Il voit au cours des décennies les femmes qu’il a aimées, ses enfants (63) et ses amis mourir les uns après les autres, ne lui laissant que ses souvenirs à ressasser inlassablement sans qu’il puisse trouver le repos de la mort pour oublier. John Amsterdam vit un véritable cauchemar, un calvaire qui prendra fin le jour où il rencontrera l’amour. Il trouvera son salut dans le véritable amour... c’est beau ! Tout ça paraît cucul mais personnellement, je trouve que la série a très bien su retranscrire la détresse du héros.

    A côté de cela, la série pêche au niveau des enquêtes policières qui sont pour la plupart très peu intéressantes. Heureusement, le fil rouge de la série sur le secret de John et la quête de l’amour relève la qualité de chaque épisode.

    Pour conclure, il est bien regrettable que la FOX n’ait pas offert au show une chance avec une seconde saison qui aurait été je pense captivante, mais la loi de l’audimat ne pardonne pas.


Générique

Lu 1259 fois
Plus dans cette catégorie : « A to Z Selfie »
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, The Sopranos.

La série à découvrir

"Dead like me" nous compte les aventures d'une jeune fille de 18 ans, Georgia "George" Lass, qui dès le premier épisode est victime d'un accident mortel des plus rocambolesques. Lors de sa pause déjeuner, George se promène dans la rue lorsqu'elle est heurtée de plein fouet par la lunette des toilettes de la station Mir qui faisait son entrée dans l'atmosphère. Une mort des plus originales qui va marquer le début de la nouvelle vie de George. Elle se réveille et est prise en charge par un petit groupe. Elle va apprendre que pour elle, il n'y a ni Paradis, ni Enfer mais un nouveau métier de faucheurs d'âmes. Elle est donc une "non-morte", une entre-deux, une faucheuse d’âme spécialisée dans les morts violentes (suicides, accidents, meurtres, etc.).
Petite explication sur les missions de ce travail : à chaque début de journée Rube (le boss) donne un post-it à chaque membre de son équipe, où est inscrit une liste de personnes dont l'âme doit être fauchée. Ensuite, il suffit de repérer le futur défunt et de le toucher juste avant l'instant fatidique pour récupérer son âme et ainsi le guider vers un autre monde. Tout ça en étant plus rapide que les "Gravelings" (Sépulcreux), bêtes à l'aspect Gollumesque, qui sont là pour provoquer la mort. George et ses acolytes vivent parmis les humains auxquels ils ont emprunté des corps pour pouvoir se mêler le plus facilement possible à la population.

Brèves de l'au-delà

Bonnes affaires